BFMTV

Mort de Victorine: des traces ADN retrouvées sur des effets personnels de la victime

Victorine Dartois a disparu samedi soir à Villefontaine en Isère

Victorine Dartois a disparu samedi soir à Villefontaine en Isère - Romane Dartois/Facebook

Ces traces ADN sont actuellement en train d'être comparées avec celle du suspect interpellé mardi et toujours en garde à vue.

Des traces ADN ont été retrouvées sur les effets personnels de Victorine, la jeune femme retrouvée morte fin septembre en Isère, selon des sources concordantes à BFMTV. Cet ADN est en cours de comparaison avec celui du suspect actuellement en garde à vue.

Ce dernier, connu de services de police pour des faits de droit commun, a été interpellé mardi vers 15h20 par les gendarmes en Isère et se trouve toujours en garde à vue. Elle a été prolongée mercredi et doit prendre fin jeudi après-midi avant un éventuel déferrement.

Multiples ecchymoses internes

L'étudiante en BTS de 18 ans, habitant à Villefontaine (Isère), a disparu samedi 26 septembre après un après-midi de shopping avec des amis, alors qu'elle revenait à pied vers le domicile familial. Son corps a été retrouvé moins de 48 heures plus tard, le 28 septembre, dans un ruisseau, sur la commune de Roche, limitrophe de Villefontaine.

Le rapport d'autopsie a évoqué "une mort par noyade avec intervention d'un tiers en raison de multiples ecchymoses internes retrouvées sur le corps de la victime". Le parquet a précisé que "si aucune trace de violence sexuelle n'a été constatée, il n'est pas pour autant possible à ce stade de l'enquête d'écarter cette hypothèse".

Par Mélanie Vecchio et Esther Paolini