BFMTV

Mort de Tony: Loïc Vantal, "satisfait" du jugement selon son avocat, ne fera pas appel

Loïc Vantal, le beau-père de Tony, mort à 3 ans après avoir succombé à ses coups, ne fera pas appel après avoir été condamné à 20 ans de réclusion criminelle ce vendredi.

Après cinq jours d'audience, la cour d'assises de la Marne a condamné ce vendredi à 20 ans de réclusion criminelle Loïc Vantal, le beau-père du petit Tony, mort à 3 ans en 2016. Selon son avocat Me David Scribe, la cour d'assises "a tenu compte de l'humanité" de son client.

"On a quelqu'un qui est capable de comprendre les choses et de se remettre en cause. Il peut évoluer dans le temps. C'est plutôt rassurant sur la personne humaine. Je suis assez satisfait de cette décision et il est satisfait évidemment", a expliqué son conseil après la décision.

Loïc Vantal, qui encourrait 30 ans de prison, ne fera pas appel. "Il était parti pour se dire que s'il y avait 30 ans il ne ferait pas appel. (...) Quoiqu'il arrive il n'aurait pas fait appel", a indiqué Me David Scribe. "Il a enfin compris qu'il avait fait quelque chose d'extrêmement dramatique", a-t-il assuré.

Clément Boutin Journaliste BFMTV