BFMTV

Montauban: un homme agresse trois personnes au couteau, l'acte d'un déséquilibré privilégié

Cette famille n'a pas donné le moindre signe de vie depuis près d'une semaine.

Cette famille n'a pas donné le moindre signe de vie depuis près d'une semaine. - BFMTV

Un homme a attaqué une femme dans le centre-ville de Montauban ce dimanche. Après l'avoir blessée, il a été lui-même touché par les tirs d'un policier municipal. La police évoque l'acte d'un déséquilibré.

Un homme a blessé une passante au couteau dans le centre de Montauban dimanche après-midi avant d'être blessé par les tirs d'un policier municipal. Il s'agirait de l'acte d'un "déséquilibré", selon le parquet qui a ouvert une enquête pour "tentative de meurtre". La police judiciaire de Toulouse est en charge de l'enquête.

Le suspect, âgé de 35 ans, a été repéré par un équipage de la police municipale de Montauban alors qu'il circulait à bord de son véhicule à grande vitesse dans le centre-ville. Armé d'un couteau, il est alors descendu de son véhicule, près de la préfecture, et a frappé, au hasard semble-t-il, une passante. Cette femme a été atteinte dans le dos "à hauteur de l'omoplate".

Le parquet antiterroriste pas saisi

Après avoir attaqué sa première victime, l'homme s'est dirigé vers un couple d'une soixantaine d'années. L'homme a été légèrement blessé, soit en tombant pour se défendre, soit par un coup de couteau, précise le parquet. Face à cet enchaînement, un policier municipal a utilisé son arme à quatre reprises. Le suspect a été atteint à l'abdomen et à la jambe.

Une fois interpellé, l'homme, originaire de La Réunion, a crié "Allahu akbar" et "on va tous vous tuer". Toutefois, le parquet de Montauban privilégie l'acte d'un "déséquilibré". Le suspect a déjà été hospitalisé d'office "au moins trois" pour des troubles psychiatriques. Il n'était pas fiché S et ne semblait pas être connu des services de renseignement. Le parquet antiterroriste de Paris n'a pas été saisi du dossier. 

R.V. avec AFP