BFMTV

Marseille: un dentiste retrouvé égorgé dans son cabinet

Détail d'un véhicule de police.

Détail d'un véhicule de police. - AFP

Le praticien a été retrouvé mort lundi soir avec une importante plaie à la gorge, semble-t-il provoqué avec une arme blanche. Le cabinet "aurait été fouillé", selon les enquêteurs.

Un dentiste âgé de 57 ans été retrouvé égorgé lundi soir à son cabinet, sur l'avenue du Prado, à Marseille, dans le 8e arrondissement. D'après les premières constatations des enquêteurs, la blessure aurait été infligée à l'aide d'une arme blanche. Son frère, inquiet de ne pas avoir de ses nouvelles, s'était rendu sur les lieux où il a fait la terrible découverte aux alentours de 21 heures, selon nos informations.

Pas de traces d'effraction

"Il semblerait que le cabinet ait été fouillé", a précisé un porte-parole de la police judiciaire, chargée de l'enquête. Aucune trace d'effraction visible n'a été relevée dans le local, situé sur l'avenue du Prado, dans un quartier plutôt huppé du sud de Marseille. D'après le journal La Provence, le coffre du cabinet a été retrouvé ouvert, tandis qu'une voisine a indiqué n'avoir rien vu ou entendu de suspect. La victime a été autopsiée mardi matin, mais aucune piste n'est pour l'heure privilégiée. La brigade criminelle de la police judiciaire de Marseille est chargée de l'enquête.

Un précédent en mars 2013

Cette affaire montre des similarités avec une autre de mars 2013. Un septuagénaire armé avait tué une dentiste, avec qui il était vraisemblablement en litige pour une facture, dans le cabinet de la praticienne à Marseille, place Castellane, non loin de l'avenue du Prado. L'homme avait été abattu lors de l'intervention des hommes du GIPN.

Une hausse de la violence danse les cabinets avait alors été dénoncée par le président de l'ordre des dentistes des Bouches-du-Rhône.

A. G. avec S.-L. Cohen et A. Pluyette