BFMTV

Marseille : 6 morts dans l’incendie d’une maison de retraite

-

- - -

Six femmes, pensionnaires d'une maison de retraite du XIIe arrondissement de Marseille ont péri dans un incendie qui a endommagé l'établissement dans la nuit de mardi à mercredi. Treize personnes ont été intoxiquées, dont trois gravement. Le maire revient sur les circonstances de ce drame…

Cette nuit, une maison de retraite de Marseille a pris feu : 6 femmes, pensionnaires de cet établissement du XIIe arrondissement, sont mortes. Treize autres pensionnaires ont été intoxiquées par les fumées, dont trois sont dans un état grave. Quatre-vingt marins-pompiers ont été engagés pour maîtriser l'incendie et prendre en charge les blessés.

« Un pensionnaire se serait servi d’un briquet »

Le sinistre s'est déclaré vers 2h30 du matin, au troisième étage de l'établissement "Les Anémones", qui accueille 180 retraités, dans le XIIe arrondissement de la ville. Le maire de cet arrondissement, Robert Assante, précise : « Il semblerait qu’au départ, un pensionnaire se soit servi d’un briquet, pour ouvrir un sac, pour faire quelque chose de domestique. Le feu a démarré et il a été dépassé par le feu, qui s’est ensuite propagé sur le 3e étage. Des vêtements, des produits et des matériaux ont brûlé. Et les gaz toxiques qui se sont dégagés ont entraîné la mort de 6 personnes. On se pose donc vraiment des questions quant aux matériaux de construction et aux placages qui ont été utilisés et ont entraîné des gaz toxiques ; le fond du problème est là ».

« Les consignes de sécurité ont été respectées »

Pourtant, il semble que les systèmes d'alarme et de sécurité aient fonctionné normalement : « Les premiers éléments de l'enquête montrent que les consignes de sécurité ont été respectées. Le dernier exercice de sécurité incendie date de quelques semaines », a affirmé la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale Roselyne Bachelot, qui s'est rendue sur les lieux.

« Pour moi, la maison de retraite est hors de cause »

Une enquête va devoir dire où sont les responsabilités. Témoignage d’une dame, la fille d'une des pensionnaires, « satisfaite à 100% » de l'établissement : « Ils s’occupent de maman. Je pense que la maison de retraite est hors de cause, parce que ce sont des gens formidables ».