BFMTV

Marne: excédé, il tire à la carabine sur les baigneurs

Une voiture de police (photo d'illustration)

Une voiture de police (photo d'illustration) - AFP

Mercredi 24 août dans la Marne, un ancien ingénieur à la retraite a choisi une solution radicale pour déloger les baigneurs le long de la centrale hydraulique gérée par son fils.

A 76 ans, ce père de famille, ancien ingénieur, a perdu patience et c'est à la carabine qu'il a accueilli plusieurs adolescents qui se baignaient dans une zone interdite.

Mercredi 24 août, cet ancien ingénieur, qui travaille toujours bénévolement pour son fils, se rend à la centrale hydraulique de Vitry-en-Perthois, dans le département de la Marne. Sur place, comme trop souvent, une mauvaise surprise: des jeunes adolescents sont en train de se baigner. Le problème, c'est que les ado nagent au niveau des turbines, là ou la baignade est effectivement interdite.

"Ils ne font pas que se baigner, rapporte l'homme au journal l'Union, ils circulent partout, notamment au niveau des turbines parce que c’est mieux pour plonger…" 

Une communication difficile entre l'homme et les adolescents

L'homme va alors à la rencontre des jeunes pour tenter de les déloger. Visiblement le dialogue est difficile, et, lorsqu'il vient faire une nouvelle remarque, la situation s'envenime et l'ancien ingénieur est la cible de jets de pierres.

Il n'en fallait pas plus. Exaspéré, il perd patience et opte pour une solution radicale: il se saisit de sa carabine 22 long rifle, et tire en direction des jeunes, mineurs tout les deux. Heureusement, aucun enfant ne sera touché. 

Jugé le 16 septembre

Deux jours plus tard, l'homme comparaissait devant le tribunal de Châlons-en-Champagne. Comme la loi l'y autorise, ce père de trois enfants à sollicité un délai afin de préparer sa défense, il sera jugé le 16 septembre prochain.

En attendant, il est interdit de posséder et de porter une arme à feu, ainsi que de rentrer en contact avec les deux victimes

M.H.