BFMTV

Les nouvelles mesures pour la sécurité routière

-

- - -

Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi soir plusieurs mesures pour lutter contre la mortalité sur les routes. Objectif officiel: passer sous la barre des 3.000 victimes par an. Ethylotests embarqués, nouveaux radars... Voici la liste.

A quelques mois de la présidentielle, Nicolas Sarkozy a relancé son combat contre l'insécurité routière. Le chef de l'Etat, qui souhaite descendre sous la barre des 3.000 morts de la route par an, a annoncé une série de mesures applicables dans les mois qui viennent.

Ethyoltests embarqués obligatoires

Dès le printemps 2012, il sera obligatoire pour chaque conducteur de disposer dans son véhicule d'un éthyolest, au même titre que le gilet jaune et le triangle. Il ne s'agit pas d'un dispositif anti-démarrage, proposition souvent faite par les associations, mais d'une possibilité pour l'automobiliste d'évaluer lui-même son état éventuel d'ébriété.

400 nouveaux radars fixes

Nicolas Sarkozy a également affirmé que 400 nouvelles cabines de radars automatiques seront installées d'ici les fêtes sur le bord des routes. Comme prévu, ils ne seront plus signalés à l'avance par les actuels panneaux (seules les zones à risque seront indiquées) et il sera interdit d'en connaitre la position par le biais des GPS ou des avertisseurs actuels. Des radars mobiles seront aussi généralisés. Embarqués dans les véhicules de police, ils seront capables de prendre des clichés au milieu de la circulation.

Journée nationale des victimes de la route

Le président de la République a aussi souhaité l'instauration symbolique d'une journée nationale pour les victimes de la route, dont il espère voir le nombre diminuer de 25% avec un premier objectif: 3.000 victimes fin 2012 contre 4.000 par an actuellement.