BFMTV

Les médecins de Gironde appelés à retirer les signes distinctifs de leurs voitures

Illustration

Illustration - BFMTV

Pour éviter les vols et agressions, la gendarmerie de Gironde invite les médecins du département à retirer les signes distinctifs sur leurs véhicules.

A 20 heures, il y a les applaudissements. Mais loin de ces hommages aux personnels soignants, certaines personnes n'hésitent pas à s'en prendre à eux en cette période de crise sanitaire contre le coronavirus. Notamment afin de subtiliser des masques ou plus largement du matériel de protection.

Pour faire face à cela, la gendarmerie de Gironde a envoyé un message à l'Ordre des médecins. Les médecins du département sont ainsi invités à retirer les signes distinctifs de leur véhicules. "En cette période de crise sanitaire, des comportements répréhensibles se font jour à l'encontre des professionnels de santé et de leurs cabinets", déplorent les autorités.

"Pour vous prémunir des vols dans les véhicules, nous vous suggérons de dissimuler ou d'ôter tout éléments permettant d'identifier votre véhicule comme appartenant à un professionnel de santé (caducée, objets ou tenues médicales) lorsque vous stationnez sur la voie publique", fait savoir la gendarmerie de Gironde.

Des groupes criminels profitent de la crise

Il est ajouté que "le matériel médical ou de protection suscite désormais un certain attrait". De fait, depuis le début de la crise sanitaire, nombreux sont les témoignages de soignants qui font part d'actes délictueux à leur encontre afin de voler du matériel, que ce soit pour un usage personnel ou pour la revente.

Par ailleurs la direction inter-régionale de la police judiciaire de Bordeaux a aussi fait savoir de son côté qu'il y avait une "forte recrudescence des fraudes aux faux ordres de virements visant les pharmacies, mais aussi les Ehpad ou les hôpitaux". "Des groupes criminels organisés profitent de la crise pour usurper l'identité numérique de fournisseurs de matériel sanitaire", préviennent-ils.

Ivan Valerio