BFMTV

Le moniteur d'auto-école vendait de la drogue pendant ses heures de travail

Auto-école - photo d'illustration

Auto-école - photo d'illustration - AFP

Un moniteur d'auto-école de Saint-Brieuc, a été interpellé par la police lundi, accusé d'avoir vendu de la drogue pendant ses heures de travail.

Il profitait de son travail pour vendre de la drogue. Un moniteur d'auto-école de Saint-Brieuc, dans les Côtes d'Armor, a été interpellé, accusé d'avoir vendu de la drogue pendant qu'il dispensait des heures de conduite, comme le révèle Le Télégramme.

L'histoire commence par la réception de plusieurs lettres au commissariat de Saint-Brieuc, dénonçant les agissements du moniteur d'auto-école, accusé de vendre de la drogue pendant ses heures de travail. Le groupe stupéfiants du commissariat est alors chargé de l'enquête et met en place des écoutes téléphoniques qui permettent aux enquêteurs de récolter quelques indices.

1,4 kilo de cannabis ainsi que de la cocaïne

Le 6 novembre, les policiers décident d'interpeller le moniteur. Il est arrêté au volant de sa voiture alors qu'il conduit sous l'emprise de stupéfiants. Deux autres personnes identifiés comme ses éventuels fournisseurs sont interpellés dans deux communes voisines. Les policiers ont découvert 1,4 kilo de cannabis ainsi que de la cocaïne lors de la perquisition de son domicile. Cinq personnes ont été placées en garde à vue dans cette affaire.

Selon une source proche de l'enquête citée par Le Télégramme, "le trafic se faisait plutôt dans un cercle restreint, mais le moniteur livrait au gré de son trajet via des rendez-vous, pendant la journée". Toujours selon cette source "tous les suspects sont des gens qui travaillent, et qui évoquent une consommation "festive"".

Les cinq personnes interpellées seront jugées le 22 février prochain devant le tribunal de Saint-Brieuc.

G.D.