BFMTV

Le faux médecin de l'OMS Jean-Claude Romand est sorti de prison

Jean-Claude Romand à son procès pour les meurtres de sa femmes, de ses enfants et de ses parents.

Jean-Claude Romand à son procès pour les meurtres de sa femmes, de ses enfants et de ses parents. - Philippe Desmazes - AFP

INFO BFMTV - Jean-Claude Romand, condamné pour l'assassinat de sa famille en 1993, est sorti de prison dans la nuit de jeudi à vendredi, après 26 ans derrière les barreaux.

Le faux docteur de l'OMS Jean-Claude Romand, condamné à perpétuité pour l'assassinat de sa famille, a été libéré dans la nuit de jeudi à ce vendredi, selon une source proche du dossier à BFMTV. Il a quitté l'établissement pénitentiaire de Saint-Maur, dans l'Indre, aux premières heures de la matinée de vendredi. Il devrait rejoindre l'abbaye Notre-Dame de Fontgombault, dans le même département. 

La cour d'appel de Bourges lui a accordé le 25 avril une liberté conditionnelle assortie d'une surveillance électronique pendant une période probatoire de deux ans. Ensuite, il sera soumis pendant dix ans à des mesures d'assistance et de contrôle.

Dans sa décision du 25 avril la justice a ordonné à Jean-Claude Romand de ne pas entrer en contact avec les victimes et les parties civiles et lui a interdit de se rendre dans les régions Île-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes.

Jean-Claude Romand doit aussi s'abstenir "de toute communication médiatique relative aux crimes pour lesquels il a été condamné", "réparer en tout ou partie" les dommages qu'il a causés et "se soumettre à des mesures d'examen médical, de traitement ou de soins", selon le communiqué du parquet général du 25 avril.
Mélanie Vecchio avec Liv Audigane et AFP