BFMTV

Lasagnes au cheval : qui est responsable ?

Derrière cet emballage, toute une chaîne de production, de l'abattage au produit fini.

Derrière cet emballage, toute une chaîne de production, de l'abattage au produit fini. - -

Comment de la viande de cheval a-t-elle pu se glisser entre les couches de lasagnes au boeuf ? Les différents acteurs de la production se rejettent la faute. Le point sur la chaîne de fabrication.

Depuis l'annonce, jeudi, par l'Agence britannique de sécurité alimentaire (FSA), que plusieurs produits au boeuf de la marque Findus contenaient entre 60 et 100% de viande de cheval, chaque acteur de la fabrication du produit se tourne vers celui qui le précède. C'est ainsi qu'en remontant la filière, on aboutit à un producteur de viande... roumain. Le point sur la chaîne de fabrication.

> Findus, la marque de commercialisation

Les lasagnes analysées par la FSA sont commercialisées sous la marque Findus. Mais la marque ne fabrique pas elle-même ses produits surgelés. Cette tâche est dévolue à Comigel, une entreprise de production française basée à Metz.

La chaîne de supermarchés Aldi a d'ailleurs annoncé dans la soirée de vendredi que deux autres préparations à base de boeuf produites par Comigel, mais distribués sous la marque Today's Special, contenaient entre 30 et 100% de viande de cheval.

> Comigel, le producteur des lasagnes

Ces produits distribués au Royaume-Uni ont été produites au Luxembourg par une filiale de Comigel, Tavola. L'entreprise a aussitôt fait savoir qu'elle ignorait que la viande qu'elle achetait à son fournisseur était du cheval.

Pour Tavola, les étiquettes indiquaient que la viande utilisée pour fabriquer les lasagnes étaient "de la viande bovine d'origine française". Elle a donc accusé l'un de ses fournisseurs, une société française, de "fraude à l'étiquetage".

> Spanghero, le fournisseur français des produits

Ce fournisseur français, c'est la société Spanghero, basée à Castelnaudary dans l'Aude, ville par ailleurs connue pour son cassoulet. Celui-ci a alors appris à Comigel que la viande ne provenait pas de France, mais de Roumanie.

> Un producteur roumain qui abat et découpe

Comigel a ainsi appris que la viande utilisée pour fabriquer les lasagnes provenait d'abattoirs en Roumanie, qui abattaient et découpaient du boeuf... et du cheval.

M. T. avec AFP