BFMTV
Police-Justice

La famille Dassault visée par trois enquêtes préliminaires

Serge Dassault pendant la campagne municipale de 2009, à Corbeil-Essonnes..

Serge Dassault pendant la campagne municipale de 2009, à Corbeil-Essonnes.. - -

Ce n'est pas une, ni deux, mais bien trois enquêtes préliminaires qui visent Serge Dassault, ancien maire de Corbeil-Essonnes, magnat de l'armement et propriétaire du Figaro.

Le parquet de Paris mène trois enquêtes de front concernant la famille Dassault, cinquième fortune de France, relate le quotidien Le Monde, ce jeudi.

Trois affaires en cours d'investigation

• La première investigation concerne la distribution par Serge Dassault de fortes sommes d'argent pendant les compagnes municipales de 2008, 2009 et 2010, à Corbeil-Essonnes, ville dont il a été le maire de 1995 à 2009. Ouverte à Evry en 2010, puis transférée à Paris, cette enquête est confiée à la Division nationale des investigations financières et fiscales.

• La deuxième enquête vise à identifier les auteurs de coups de téléphone menaçants adressés aux enfants de Serge Dassault. Ce harcèlement téléphonique aurait été perpétré par des "caïds de banlieue". La brigade de répression de la délinquance à la personne (BEDP) cherche à établir une "tentative d'extorsion de fonds". Un juge d'instruction devrait se saisir sous peu du dossier.

• La troisième enquête, diligentée après un signalement de Tracfin – l'organisme de lutte contre le blanchiment de Bercy – fait état de la propension de Serge Dassault à accorder des prêts à des personnes connues de la justice, toujours à Corbeil-Essonnes. Accordées par virements, ces libéralités apparaissent elles aussi suspectes.

Un climat délétère au sein de la holding

A l'instar de l'affaire Bettencourt, ces "enquêtes" révèlent une lutte acharnée pour la succession d'une des plus grandes fortunes de France, estimée à 10 milliards d'euros. Les quatre enfants de Serge Dassault sont tous salariés de la holding familiale GIMD. D'après le quotidien du soir, ils entendent bien prendre une place que le patriarche tarde à céder.

Il existe donc un risque pour que police et justice se voient instrumentalisées par les protagonistes d'une succession à la fois très importante et très compliquée.

David Namias