BFMTV

L'ex-directeur de prison raconte sa liaison avec l'appât du gang des barbares

-

- - -

L'ancien directeur de la maison d'arrêt des femmes de Versailles doit comparaître ce mercredi devant la justice. Florent Gonçalves confie dans un livre "ne pas regretter" la relation qu'il a entretenue avec la jeune femme qui servait d’appât au "gang des barbares".

Révoqué depuis juin de l'administration pénitentiaire pour avoir entretenu une relation intime avec une détenue, Florent Gonçalves est poursuivi pénalement pour avoir correspondu et remis des puces téléphoniques, en 2009 et 2010, à Emma. Il encourt une peine maximale de trois ans de prison ferme et 45.000 euros d'amende.

La jeune femme, connue pour avoir attiré Ilan Halimi dans un guet-apens mortel en janvier 2006 à Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, doit comparaître pour recel. Un surveillant de 37 ans, qui avait tissé des liens amicaux avec la détenue, est également poursuivi pour une remise de puce téléphonique et de courriers en 2010.