BFMTV

L'appel aux secours de Simon Gautier, le Français disparu en Italie

Ce Français de 27 ans n'a plus donné de signe de vie depuis huit jours, après une chute en randonnée dans le sud de l'Italie. BFMTV s'est procuré l'enregistrement de l'appel qu'il a passé aux secours vendredi 9 août.

Ses proches sont sans nouvelles depuis huit jours maintenant. Simon Gautier a disparu après une chute lors d'une randonnée dans le parc national du Cilento, dans le sud de l'Italie. Vendredi 9 août, vers 9 heures du matin, il a appelé les secours avec son téléphone portable. Sa famille a autorisé BFMTV à diffuser l'enregistrement.

Dans cet appel, le Français de 27 ans explique, en italien, qu'il est immobilisé après une chute durant laquelle il s'est cassé les deux jambes. Il demande aux secours de l'aide:

Simon Gautier: Est-ce que vous pouvez m'aider? Je suis tombé et je me suis cassé les deux jambes.

Opératrice centre d'appel d'urgence de la Basilicate: Vous nous appelez de quelle ville?

Simon Gautier: Je ne sais pas. Est-ce que vous pouvez me localiser?

Opératrice: Non, on ne peut pas.

Simon Gautier: Je suis au milieu de nulle part, sur la côte.

Opératrice: Vous êtes parti de Policastro vers Naples?

Simon Gautier: Oui.

Opératrice: À pied? Mais par quelle route?

Simon Gautier: Je ne sais pas. Je suivais un sentier mais je l'ai perdu.

Zone étendue et difficile d'accès

Le Français de 27 ans semble désorienté et l'opératrice peu coopérative. Cet échange n'a en tout cas pour l'instant pas permis de le localiser. Les recherches se poursuivent et les autorités italiennes "déploient d’importants moyens matériels et humains, qui sont renforcés, afin de retrouver Simon Gautier dans une zone étendue et difficile d’accès", d'après une source du Quai d'Orsay a indiqué à l'Agence France-Presse (AFP).

Les secours italiens organisent "des survols par hélicoptère et drones, le recours à des équipes de spéléologues, la mobilisation de volontaires, et de la reconnaissance depuis la mer". Mais Delphine, la mère du randonneur, juge cependant les effectifs déployés insuffisants.

"On a besoin d'une aide experte, efficace, et de matériel pour savoir où est Simon et comment l'atteindre", a-t-elle expliqué vendredi à notre antenne. 
Esther Paolini avec AFP