BFMTV

L'ancienne sous-préfète de Grasse en garde à vue

Dominique-Claire Mallemanche, qui a été sous-préfète de Grasse entre mars 2011 et février 2013, a été placée en garde à vue.

Dominique-Claire Mallemanche, qui a été sous-préfète de Grasse entre mars 2011 et février 2013, a été placée en garde à vue. - -

L'ex-sous-préfète de Grasse puis préfète de la Creuse a été placée avec son mari en garde à vue, dans le cadre d'une enquête préliminaire pour "corruption passive" et "trafic d'influence".

Dominique-Claire Mallemanche, qui a été sous-préfète de Grasse entre mars 2011 et février 2013, et son mari, sont en garde à vue depuis mardi matin, rapporte Nice Matin. Le couple est entendu à la caserne Auvare de Nice par la division économique et financière de la Police judiciaire dans le cadre d'une enquête préliminaire pour "corruption passive" et "trafic d'influence". L'information a été confirmée par le procureur à Nice, Eric Bedos qui n'a cependant donné aucun détail sur les faits reprochés, se bornant à indiquer qu'il s'agissait d'une "affaire niçoise".

Les enquêteurs cherchent la trace de présumées malversations. Les ennuis judiciaires de Dominique-Claire Mallemanche pourraient être liés aux déboires financiers de son mari, chef d'entreprise. Une perquisition a été menée au domicile parisien des époux.

La préfète placée hors cadre en août dernier

Placée hors cadre le 28 août dernier "en l'attente d'une nouvelle mission" et sans raison apparente, cette énarque de 56 ans avait été promue préfète de la Creuse le 30 janvier dernier en Conseil des ministres.

Dominique-Claire Mallemanche a exercé une grande partie de sa carrière dans le privé, notamment chez Thalès International dont elle fut l'une des dirigeantes. Elle ne sera pas restée très longtemps en fonction à son nouveau poste préfectoral.