BFMTV

Jugement attendu pour 5 militants CGT ayant refusé un prélèvement ADN

BFMTV

Le tribunal correctionnel de Roanne rendra mardi son jugement concernant cinq militants CGT qui avaient refusé un prélèvement ADN après avoir été condamnés, fin 2012, pour des dégradations en marge d'une manifestation.

Lors de l'audience, le 5 novembre, le parquet avait requis un mois de prison avec sursis à l'encontre des cinq prévenus, quatre hommes et une femme, fonctionnaires de la Défense et agents hospitaliers. Ils encourent un an de prison et 15.000 euros d'amende.

Le jour du procès à Roanne, plusieurs milliers de militants CGT de toute la France étaient venus les soutenir et réclamer une loi d'amnistie sociale pour défendre les libertés syndicales, qu'ils jugent menacées par la pénalisation des mouvements sociaux.

En novembre 2012, ces cinq syndicalistes avaient été reconnus coupables par la cour d'appel de Lyon de "dégradations en réunion", pour avoir inscrit des tags sur la voie publique en marge d'une manifestation contre la réforme des retraites en 2010.

L. B. avec AFP