BFMTV

Isère: trois morts et quatre blessés dans un accident

L'accident a eu lieu près de Vaulx-Milieu.

L'accident a eu lieu près de Vaulx-Milieu. - -

La collision a eu lieu entre deux véhicules dont l'un circulait à contre-sens sur l'A43, dans les environs de Bourgoin-Jallieu.

Le bilan est lourd. Trois personnes ont été tuées dans un accident de la circulation sur l'A43 en Isère, dans la nuit de dimanche à lundi. Quatre autres personnes ont été blessées dont trois grièvement.

L'accident est survenu à hauteur de la commune de Vaulx-Milieu juste après 1h, ce lundi matin, lorsqu'une Peugeot 408 avec une seule personne à son bord et roulant à contre-sens est entrée en collision avec une Clio avec 6 personnes à son bord, circulant en direction de Chambéry.

Selon les pompiers de l'Isère "le choc a été d'une grande violence". Trois occupants de la Clio ont été tués sur le coup: le conducteur, dont l'âge n'a pas été communiqué, une femme de 47 ans qui se trouvait à ses côtés, ainsi qu'un nouveau-né de 20 jours.

A contre-sens

A l'intérieur du véhicule, une femme de 22 ans et une fillette de 12 ans ont également été grièvement blessées et transférées à l'hôpital Herriot à Lyon. Une jeune fille de 18 ans, plus légèrement blessée, a elle été hospitalisée à Bourgoin-Jallieu.

Le conducteur de la Peugeot, un homme âgé de 54 ans, a lui aussi été grièvement blessée dans le choc et hopitalisé à Lyon.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances précises de l'accident. Selon les premiers éléments, le véhicule circulant à contre-sens pourrait être entré sur l'autoroute à hauteur de Bourgoin-Jallieu (Isère). Sa présence avait été signalée aux gendarmes quatre minutes seulement avant l'accident, ont indiqué ces derniers.

Durant les opérations de secours, pour lesquelles pompiers et gendarmes ont déployé d'importants moyens, l'autoroute A-43 a été fermée dans le sens Lyon-Chambéry pendant plus de deux heures. Les pompiers ont dû notamment procéder à la désincarcération des deux passagers avant de la Clio.

V.D. avec AFP et Olivier Jouglard