BFMTV

Incidents du 8 décembre à Paris: qui sont les interpellés?

Les policiers ont du intervenir à plusieurs reprises, ici à Paris - Image d'illustration

Les policiers ont du intervenir à plusieurs reprises, ici à Paris - Image d'illustration - Sameer Al-Doumy - AFP

Un nombre record de 1082 individus a été interpellé samedi à Paris, dont 974 placés en garde à vue. Parmi ceux-ci figurent 37 femmes et 90 mineurs.

Deux jours après les nouveaux incidents dont ont fait l'objet les rues parisiennes en marge du quatrième rassemblement de gilet jaunes, l'heure est au bilan. Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, rien que pour le périmètre restreint de Paris, 1082 individus ont été interpellés, un chiffre record, et parmi eux, 974 ont été placés en garde à vue samedi.

Dans le détail, de nouveaux chiffres obtenus par BFMTV font état de 37 femmes et 90 mineurs parmi les gardés à vue, ainsi qu'une trentaine d'étrangers.

Un profil-type semble également se dégager puisque parmi eux se trouveraient jusqu'à 80% de "provinciaux", un chiffre remis en cause par les arrestations de soirée portant sur des casseurs franciliens.

268 personnes déférées

Au soir du dimanche 9 décembre, 268 interpellés ont été déférés, dont Julien Coupat, appréhendé dans la journée de samedi, qui a écopé d'un rappel à la loi.

Au total 540 personnes ont été relâchées sans faire l'objet de poursuites judiciaires et 301 individus ont écopé d'un simple rappel à la loi. 231 personnes ont quant à elles vu leur cas être classé sans suite. 

A contrario, 64 personnes ont vu leur garde à vue être prolongée et 3 d'entre eux ont fait l'objet d'une COPJ (Convocation par Officier de Police Judiciaire.)

A l'heure actuelle, une centaine de personnes reste dans l'expectative: parmi eux, 8 ont été libérés sans décision et 98 restent en attente.

Trois arrondissements particulièrement touchés

Malgré l'imposant dispositif mis en place par les forces de l'ordre, de nombreuses dégradations et pillages ont été notées (39) et 106 personnes ont été interpellées pour des faits de vol ou recel à Paris. 

Au niveau des plaintes déposées, les 8ᵉ, 16ᵉ et 17ᵉ arrondissements apparaissent les plus touchés (245, 206 et 190 faits), devant les 7ᵉ, 11ᵉ, et 3ᵉ arrondissements.

Les premières comparutions immédiates devraient avoir lieu ce lundi. 

Sarah-Lou Cohen avec HS