BFMTV
Police-Justice

Incendie de la cathédrale de Nantes: pas de trace d'effraction

Des pompiers sur le parvis de la cathédrale de Nantes après un incendie, le 18 juillet 2020

Des pompiers sur le parvis de la cathédrale de Nantes après un incendie, le 18 juillet 2020 - Sebastien SALOM-GOMIS © 2019 AFP

Alors qu'une enquête est ouverte pour "incendie volontaire", le procureur précise qu'il n'y pas de trace d'effraction constaté sur la cathédrale de Nantes

La cathédrale de Nantes a été victime samedi d'un incendie, rapidement circonscrit, mais qui a toutefois détruit le grand orgue et fragilisé l'édifice. Après cet événement, le procureur de la République de Nantes a annoncé l'ouverture d'une enquête pour "incendie volontaire".

Si Pierre Sennès a précisé que "trois points de feu distincts" ont été relevés, "on n'a pas trouvé dans les accès extérieurs de traces d'effraction". Trois points de départ de feu ont été constatés dans la cathédrale "à une distance conséquente les uns des autres", a-t-il précisé. L'un des départs de feu était situé au niveau du grand orgue, qui a été ravagé par l'incendie.

La police judiciaire a été saisie et un expert incendie du laboratoire de police technique et scientifique de Paris doit travailler à Nantes sur les départs de feu et l'installation électrique de la cathédrale.

https://twitter.com/ivalerio Ivan Valerio avec AFP Directeur adjoint des rédactions digitales BFM-RMC-01