BFMTV

Image choc: l'inter-LGBT porte plainte contre le GUD de Nancy

Le GUD Nancy a posté mercredi matin cette image sur Facebook.

Le GUD Nancy a posté mercredi matin cette image sur Facebook. - -

L'association de défense des droits des homosexuels va porter plainte contre le groupuscule d'extrême droite pour avoir posté une image à caractère homophobe.

L'association inter-LGBT, qui défend notamment les droits des homosexuels, s'apprête mercredi à déposer une plainte auprès du procureur de la République de Paris pour incitation à la haine et à la violence, après la publication d'une image choc par un groupuscule d'extrême-droite sur Internet.

L'image a fait le tour des réseaux sociaux mercredi matin. On y voit la silhouette rose fushia d'un homme à terre, la tête complètement écrasée sous les coups d'une silhouette noire. Le slogan, morbide, fait référence sans conteste aux homosexuels: "Good night Gay Pride".

"Peurs exacerbées"

"On ne peut accepter un appel aussi clair et évident à tabasser des homosexuels", confie Nicolas Gougain, président de l'Inter-LGBT, qui note depuis quelques mois "la libération d'une certaine parole à cause de peurs exacerbées par les opposants."

Postée sur la page Facebook du GUD de Nancy, un groupuscule étudiant d'extrême-droite réputé pour son activisme violent depuis les années 70, l'image n'a pas tardé à être censurée. "Elle a été supprimée suite à une vague de signalements. Mais nous allons les reposter et de toute façon, on les a en autocollants...", a réagi un membre du GUD.

Alexandra Gonzalez