BFMTV

Île de Ré: un belge évadé d'hôpital psychiatrique arrêté et bientôt extradé

ILLUSTRATION

ILLUSTRATION - MARCEL MOCHET / AFP

Il était interné pour avoir tenté d'enlever une fillette, et n'avait pas réintégré l'établissement à l'issue d'une permission de sortie. Cible d'un mandat d'arrêt international, les gendarmes ont remonté sa trace par sa femme.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Poitiers a annoncé mercerdi l'arrestation d'un ressortissant belge faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international le 20 juillet sur l'Île de Ré (Charente-Maritime), ajoutant qu'il sera remis prochainement aux autorités belges.

Pascal Peremans, 42 ans, était recherché depuis son évasion, le 20 septembre dernier, d'un hôpital psychiatrique liégeois alors qu'il n'avait pas réintégré l'établissement au terme d'une permission de sortie thérapeutique. Il y était interné depuis 2009, après avoir tenté d'enlever une fillette de trois ans et demi.

Il se cachait dans un camping-car sur l'Île de Ré

Les gendarmes français ont retrouvé sa trace le 7 juillet dans la région de Chambéry (Savoie) où réside son actuelle compagne. Ce ressortissant belge avait été signalé à la gendarmerie pour son comportement suspect à l'égard d'un adolescent. Les gendarmes ont découvert rapidement que le couple avait loué un camping-car qui a finalement été localisé sur l'Île de Ré. C'est là que le fugitif a été arrêté, avant d'être déféré au parquet de Poitiers.

Le 27 octobre 2009, à Liège, il avait attiré une petite fille jouant dans la cour de son école, et l'avait relâchée rapidement. A l'époque des faits, Pascal Peremans était en liberté conditionnelle après avoir été condamné à 20 ans de réclusion pour meurtre.

L.D., avec AFP