BFMTV

Homme écrasé par un chauffeur de bus à Paris: une dispute liée aux travaux?

Un bus touristique à Paris. -Image d'illustration

Un bus touristique à Paris. -Image d'illustration - LIONEL BONAVENTURE / AFP

Pour les commerçants et les riverains du quai Voltaire, cet épisode n'a rien d'étonnant: les nombreux travaux en cours dans Paris provoquant un climat de tension sur les routes de la capitale.

Le chauffeur du bus touristique qui a écrasé un automobiliste, quai Voltaire, à Paris, est toujours en garde à vue ce mercredi soir. Mardi, cet homme de 46 ans a écrasé un automobiliste de 56 ans contre un autre bus après une dispute. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "homicide volontaire". 

Les deux hommes roulaient à la file indienne, quai Voltaire, quand le chauffeur du bus a percuté l'arrière de la voiture devant lui. Son propriétaire est sorti de son véhicule pour frapper à la fenêtre du bus, entamant une altercation violence avec le chauffeur. Ce dernier a alors redémarré écrasant l'automobiliste contre un autre bus. Ce dernier est mort sur le coup.

"Ce qui s'est passé était inévitable"

Au lendemain de l'accident, les commerçants et riverains se disent horrifiés mais aussi comprendre comment un tel épisode a pu se produire. Selon certains d'entre eux, la faute doit être imputée aux nombreux chantiers en cours dans Paris. La veille du drame, les voies du quai Voltaire avaient notamment été réduites à une seule à certains niveaux.

"La maire de Paris a commencé par la rue de Rivoli, maintenant c'est les quais. C'est non-stop! Les gens sont hystérisés", témoigne un riverain.

"Ce qui s'est passé hier était inévitable. Il y a des travaux dans tout Paris. Les gens sont énervés. Le nombre de fois où je vois des automobilistes descendre de leur voiture et se disputer", ajoute une commerçante au micro de BFM Paris. Et d'ajouter: "C'est la conséquence d'une politique qui bloque une ville."

Cyrielle Cabot