BFMTV

Haut-Rhin: un père s'accuse du meurtre de sa fille de 7 ans

Photo d'illustration

Photo d'illustration - Denis Charlet / AFP

L'homme s'est présenté à la gendarmerie le jour même du meurtre de sa fille de 7 ans. Une autopsie devrait être faite ce jeudi, mais les premiers éléments indiquent qu'elle serait morte de "strangulation" et de noyade.

Un homme de 48 ans a été placé en garde à vue lundi après s'être accusé du meurtre de sa fille, retrouvée sans vie à Ingersheim (Haut-Rhin) au domicile du père, a-t-on appris ce mardi auprès du parquet de Colmar.

Le père était venu chercher sa fille lundi après-midi à la sortie de l'école et s'est ensuite présenté vers 17 heures à la gendarmerie d'Ingersheim pour "s'accuser du meurtre de sa fille", a indiqué la procureure de la République, Catherine Sorita-Minard. Il a immédiatement été placé en garde à vue pour "meurtre sur mineur de 15 ans", a-t-elle ajouté.

L'enfant serait morte de "strangulation" et noyade

Les causes de la mort de l'enfant doivent encore être déterminées mais selon les premiers éléments, il s'agirait de "strangulation" et de noyade, a ajouté la magistrate. Une autopsie va avoir lieu jeudi, a-t-elle indiqué.

Le contexte du drame doit également être affiné, a encore expliqué la magistrate, selon laquelle les parents de la fillette vivaient séparés depuis plusieurs mois. Le suspect, qui était toujours en garde à vue mardi soir, sera déféré mercredi après-midi, selon Catherine Sorita-Minard, qui a également prévu d'ouvrir une information judiciaire.

J. G. avec AFP