BFMTV

Gilets jaunes: près de 81.000 manifestants à 15h, 35 interpellations

Des gilets jaunes à Rochefort le 24 novembre 2018.

Des gilets jaunes à Rochefort le 24 novembre 2018. - XAVIER LEOTY / AFP

Selon la préfecture de police de Paris, 20 personnes ont été blessées sur les Champs-Elysées.

Près de 81.000 gilets jaunes ont été recensés partout en France ce samedi à 15 heures, annonce le ministère de l'Intérieur. Parmi eux, 8.000 ont manifesté à Paris, où des débordements ont lieu depuis le milieu de matinée sur les Champs-Elysées, artère qui était pourtant interdite à la mobilisation. Samedi dernier, pour le premier appel lancé par les gilets jaunes, 244.000 personnes avaient été décomptées à la même heure, dans tout le pays.

30 gardes à vues à Paris

Dans le cadre de cette mobilisation, l'Intérieur a précisé qu'à 15 heures, 35 interpellations avaient eu lieu dans le pays, dont au moins 18 à Paris. 22 individus ont par ailleurs été placés en garde à vue, au niveau national.

Les chiffres concernant Paris ont ensuite augmenté dans l'après-midi. La préfecture de police a indiqué que dans la capitale, 69 personnes ont été interpellées.

20 blessés sur les Champs-Elysées

Enfin, toujours à 15h, l'Intérieur a indiqué que 8 personnes avaient été blessées au niveau national, dont deux gendarmes. Selon le ministère, à la même heure une semaine plus tôt, 106 blessés étaient à déplorer.

  • En fin d'après-midi, la préfecture de police de Paris a annoncé que 20 personnes avaient été blessées sur les Champs-Elysée, dont 19 légèrement. Parmi elles, 4 membres des forces de l'ordre.

A 17 heures, un peu moins de 2.000 manifestants se trouvaient encore sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris selon l'Intérieur. 

8.000 personnes à Paris

Peu après 19 heures, le ministre de l'Intérieur a fait un point complet de la situation lors d'une conférence de presse. Exactement 106.301 "gilets jaunes" ont été recensés à 17 heures dans toute la France, dont 8.000 à Paris, contre 282.710 au total samedi dernier à la même heure, a déclaré Christophe Castaner.

Il y a eu au total 130 personnes interpellées et placées en garde à vue, en dénombrant également 1.619 actions dans toute la France

C.V. avec Rym Bey et AFP