BFMTV

Gard: un jeune de 19 ans victime d'une mauvaise blague de ses amis risque la paraplégie

Militaires en rang. (Photo d'illustration)

Militaires en rang. (Photo d'illustration) - ERIC CABANIS / AFP

Le 16 juillet dernier, dans le Gard, un groupe d'amis avait décidé de faire une blague à l'un d'entre eux, encore endormi. Mais l'affaire a très mal tourné. Après un accident, la victime de cette mauvaise plaisanterie risque fort de demeurer paraplégique.

Il vaut mieux, parfois, que certaines blagues restent à l'état de projet. C'est le cas de la plaisanterie que trois jeunes ont échafaudée et qui amène aujourd'hui l'un de leurs amis à risquer la paraplégie, rapporte France Bleu. La scène s'est déroulée le 16 juillet dernier à Saint-Sauveur-Camprieu, au Mont Aigoual, dans les Cévennes. C'est alors le dernier jour de la fête votive de ce village du Gard, des festivités organisées par la commune traditionnellement en l'honneur de son saint patron. 

Une collision avec un arbre

Trois amis décident alors de profiter de ce que le quatrième du groupe dort encore pour lui jouer un tour. Ils accrochent la tente où il vient de passer la nuit à une voiture. Puis deux d'entre eux démarrent et commencent à rouler. Malheureusement, la maîtrise du véhicule leur échappe bientôt. La voiture tourne et la tente part à l'extérieur d'un virage. La toile et son occupant âgé de 19 ans entrent en collision avec un arbre. 

La victime est hospitalisée d'urgence dans un état grave dans un hôpital de Nîmes. Les gendarmes du Vigan, dans le Gard, sont chargés d'une enquête pour violences involontaires ayant entraîné une incapacité définitive: le jeune homme restera sans doute paraplégique. 

Robin Verner