BFMTV

Gard: un cimetière profané à Saint-Julien de Cassagnas

Des gendarmes - Image d'illustration

Des gendarmes - Image d'illustration - AFP

Les faits ont été constatés ce matin par une personne venue se recueillir dans le cimetière, en ce lundi de Pâques. Une enquête a été ouverte.

Des croix cassées et renversées sur une soixantaine de tombes ont été découvertes ce lundi matin dans un cimetière du Gard, à Saint-Julien-de-Cassagnas, a fait savoir le sous-préfet d'Alès, Jean Rampon.

Ces profanations ont été constatées tôt dans la matinée par une personne venue se recueillir sur les lieux, a précisé cette même source, confirmant une information initiale du quotidien Midi Libre. Aucune dégradation n'a en revanche été commise sur les tombeaux eux-mêmes.

"Lâcheté inouïe"

Selon le sous-préfet, ces faits ont probablement été commis dans la nuit de dimanche à lundi. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie.

Le maire de Nice a réagi sur Twitter en condamnant cette profanation. "Cet acte odieux, d'une lâcheté inouïe, comme tous les actes christianophobes, doivent être sévèrement punis", a-t-il écrit.

Ambre Lepoivre avec AFP