BFMTV
Police-Justice

Fréjus: une jeune femme saute par la fenêtre pour échapper à un trafic de drogue

-

- - -

Séquestrée par son compagnon, elle s'enfuit en sautant par la fenêtre. Sept personnes ont été arrêtées pour non-assistance à personne en danger, usage, détention et trafic de drogue.

Originaire de Lille, une jeune femme s'est rendue à Fréjus pour retrouver son petit-ami. Mais l'idylle romantique tourne mal et elle se retrouve, bien malgré elle, au coeur d'un trafic de drogue. Séquestrée par son compagnon, elle réussit à s'échapper en sautant par la fenêtre. 

C'est un automobiliste qui l'aperçoit sur le bord de la route, lundi dernier vers minuit. Sérieusement blessée et apeurée, elle ne cesse de lui répéter "ils veulent me tuer, ils veulent me tuer", raconte ce samedi, le chef de la BSU du commissariat de Fréjus à BFMTV.com, confirmant une information de Nice Matin.

Sept personnes arrêtées

Conduite à l'hôpital sans attendre, la jeune femme n'arrive pas dans un premier temps à se livrer. Sa mère, qui la retrouve le lendemain dans le premier train, va peu à peu réussir à lui faire raconter cet événement traumatique.

Cela devait être un voyage dans la famille de son petit-ami. Mais, peu après son arrivée, une vente d'un kilo de résine de cannabis se déroule sous ses yeux. Voyant la tournure que prend son voyage, elle décide de rentrer chez elle, dans le Nord. Son compagnon, a qui elle annonce qu'elle le quitte et retourne à Lille, l'empêche de quitter l'appartement de sa mère, où ils sont hébergés.

La jeune fille est alors séquestrée. Le seul moyen qu'elle trouve pour leur échapper est de se jeter par la fenêtre. Elle chute de 4 ou 5 mètres et se fracture grièvement les jambes. C'est là, que l'automobiliste la retrouve le 22 mai. Depuis, la jeune fille est retournée à Lille. Toujours hospitalisée, elle doit être opérée dans les jours qui viennent. Elle a écopé de 60 jours d'ITT.

La police a découvert 4.500 euros et 300 grammes de résine de cannabis dans l'appartement. Son compagnon a été arrêté, et placé dans la prison de Grasse en attendant son jugement devant le juge des enfants, le 31 mai. Deux autres hommes ont été arrêtés. En comparution immédiate ce vendredi, le premier a écopé de six mois de prison avec sursis, auxquels s'ajoutent une mise à l'épreuve de deux ans. Le second écope de dix mois de prison dont quatre avec sursis. Quant à la mère de son ancien compagnon, elle devra être jugée pour non-assistance à personne en danger, usage et détention de stupéfiants. Au total, sept personnes ont été arrêtées.

Elodie Hervé