BFMTV

Fraude, vol, escroquerie... La criminalité autour du vaccin anti-Covid est "en plein développement"

Kim Jong-yang était président en intérim d'Interpol depuis la démission du Chinois Meng Hongwei

Kim Jong-yang était président en intérim d'Interpol depuis la démission du Chinois Meng Hongwei - Roslan Rahman - AFP

L'ancienne responsable du Programme de lutte contre la criminalité pharmaceutique d'Interpol met en garde contre les différents types de criminalité qui vont émerger autour des vaccins anti-Covid.

Produit encore rare, le vaccin anti-Covid attise les convoitises. Fraude, reproduction fallacieuse du sérum et des médicaments, vol... L'ex-responsable du Programme international d’Interpol de lutte contre la criminalité pharmaceutique, Aline Plançon, met en garde contre une nouvelle délinquance liée à ce vaccin autorisé lundi en Europe par l'Agence européenne du médicament.

"C'est une criminalité en plein développement et le Covid-19 est une opportunité de générer des profits encore plus importants", explique Aline Plançon ce mardi matin sur BFMTV, soulignant que les trafics de médicaments génèrent "à peu près 100 milliards de dollars par an".

Risques de corruption

Les trafiquants peuvent "acheter des vaccins - par des intermédiaires qui n'ont rien à voir avec la volonté de soigner les gens - et les revendre de facon illégale sur les marchés, et cela en depit de tout stockage et de toute précaution sanitaire", détaille-t-elle.

Et de poursuivre: "Dans ces conditions, le vaccin peut perdre de son efficacité ou alors, si c'est un faux, il peut ne pas contenir les bons principes actifs et entraîner la mort de celui qui se l'injecte."

Selon Aline Plançon, le vol de ces vaccins - notamment durant leur transport - est aussi une menace à prendre en compte. Une telle mise en garde a d'ailleurs été formulée lundi par l'actuel dirigeant d'Interpol.

"Nous allons assister à des vols, à des cambriolages d'entrepôts et à des attaques lors du transport des vaccins", a prévenu Jürgen Stock, qui présage une hausse "dramatique" de la criminalité lors de l'acheminement des doses de vaccins contre le Covid-19 .

Jürgen Stock s'attend, en outre, à une résurgence de la corruption "afin de se procurer plus rapidement le précieux remède".

Confidentialité

Pour déjouer cette criminalité, les autorités ont d'ores et déjà mis en place des stratégies. En Allemagne, par exemple, la police fédérale est chargée d'acheminer les doses de vaccin dans des endroits de stockage tenus secrets. Par ailleurs, les routes empruntées pour acheminer les vaccins resteront confidentielles, comme pour les transports de billets de banque ou de lingots d'or, et les conducteurs ne connaîtront l'itinéraire qu'au dernier moment.

Les camions auront, en plus, la possibilité d'être escortés par des véhicules banalisés et ils pourront bénéficier d'un appui aérien pour en garantir la sécurité.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV