BFMTV

Fête des Loges: trois forains écroués après une violente rixe

La fête des Loges à Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines.

La fête des Loges à Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines. - -

Trois forains ont été mis en examen et écroués ce mercredi pour "violences volontaires aggravées", après une violente bagarre vendredi avec des jeunes à la Fête des Loges de Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines. Deux jeunes sont gravement blessés.

Les trois hommes étaient en garde à vue depuis dimanche soir au commissariat de Saint-Germain-en-Laye. Ces forains ont été mis en examen mardi soir puis écroués ce mercredi, après une violente rixe les confrontant à des jeunes à la Fête des Loges de Saint-Germain-en-Laye, vendredi dernier dans les Yvelines.

Le parquet de Versailles a ouvert une information judiciaire. Ces trois hommes sont soupçonnés d'avoir pris part vendredi à une violente bagarre opposant quatre jeunes à environ 15 forains. Au moins l'un d'entre eux était armé d'une "barre de fer ou d'une pièce métallique", selon une source policière.

L'un des quatres jeunes a été grièvement blessé à la tête lors de la bagarre. Il souffre de probables lésions au cerveau et a dû être plongé dans un coma artificiel. Un deuxième a été gravement blessé au visage et un troisième plus légèrement atteint.

Les jeunes voulaient profiter d'une attraction sans payer

Selon les premiers éléments de l'enquête, les quatre jeunes d'une vingtaine d'années, originaires du Val-d'Oise et de l'Essonne, ont voulu monter dans un manège d'auto-tamponneuses sans payer, provoquant le mécontentement de la gérante qui a stoppé l'attraction.

Une victime a expliqué à la police qu'une bagarre avait ensuite éclaté un peu plus loin entre les jeunes et une quinzaine de forains, qui les auraient "passés à tabac".

La 362e édition de la Fête des Loges, "plus ancienne fête foraine de France" selon son site internet, attend "3 millions de visiteurs" cet été dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye, près de Paris.

V.P. avec AFP