BFMTV

Fête clandestine à Marseille: 4 interpellations et 23 verbalisations

Police - Photo d'illustration

Police - Photo d'illustration - Bertrand Langlois / AFP

Les quatre individus ont été placés en garde à vue pour mise en danger de la vie d’autrui et travail dissimulé. Le véritable organisateur de la soirée est lui toujours en cours d’identification.

Deux jours après la fête clandestine qui a rassemblé environ 500 personnes dans le 14ème arrondissement de Marseille, quatre individus ont été interpellés et placés en garde à vue lundi, selon des sources concordantes à BFMTV.

Lundi, la poursuite de l’enquête confiée à la sûreté urbaine a permis d’identifier et d’interpeller quatre personnes: le propriétaire de la salle de réception, de la représentante d’une association (à visée artistique) dont le matériel a servi durant la soirée, du locataire du local et d’un technicien du son.

L'organisateur toujours recherché

Ils ont tous été placés en garde à vue pour mise en danger de la vie d’autrui et travail dissimulé. Une enquête avait par ailleurs été ouverte après la découverte de stupéfiants sur les lieux.

Par ailleurs, les policiers ont verbalisé 23 personnes pour non-respect des consignes sanitaires. Le véritable organisateur de la soirée est lui toujours en cours d’identification.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une fête a été évacuée dans la cité phocéenne "dans le cadre d'une patrouille Covid". Il s'agirait de la plus importante soirée ainsi repérée en France depuis le début de la crise du coronavirus.

Par Raphaël Maillochon et E.P