BFMTV

Fête sauvage à Joinville-le-Pont: le propriétaire du pavillon et l'organisateur placés en garde à vue

Le pavillon où s'est déroulée la fête clandestine, à Jointville-le-Pont.

Le pavillon où s'est déroulée la fête clandestine, à Jointville-le-Pont. - BFMTV

Trois personnes ont été placées en garde à vue suite à la soirée privée organisée dans un pavillon à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) vendredi soir avec plus de 300 personnes.

Après la fête clandestine organisée dans un pavillon de Joinville-le-Pont, trois personnes ont été placées en garde à vue ce dimanche, selon des sources concordantes à BFMTV. Parmi elles se trouvent le propriétaire de la maison et l’organisateur de la soirée.

Ils sont actuellement placés en garde à vue pour "mise en danger de la vie d’autrui", "violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique", "menaces et actes d’intimidation commis contre les personnes exerçant une fonction publique".

La troisième garde à vue concerne un individu identifié comme l'agent de sécurité.

Les enquêteurs les auditionnent également pour "travail dissimulé" et "ouverture d’un établissement recevant du public malgré une mesure de fermeture temporaire ordonnée dans une circonscription territoriale où l’état d’urgence sanitaire est déclarée".

Cécile Ollivier, Dah Magassa et Esther Paolini