BFMTV

Féminicide: une jeune femme tuée par son conjoint à Cannes, la troisième en 24 heures

Police (illustration)

Police (illustration) - AFP

Trois femmes ont été tuées depuis mardi soir par leur conjoint à Cannes, dans la Somme et près de Lyon portant le nombre de féminicides à 43 depuis le début de l'année.

Une femme d'une vingtaine d'années a été tuée en milieu de journée jeudi par son conjoint, à son domicile de Cannes dans les Alpes-Maritimes, dans le quartier sensible de la Bocca, a indiqué une source policière. Le conjoint, âgé d'une trentaine d'années, s'est présenté de lui même au commissariat de police de La Bocca, a précisé cette source, confirmant l'information de Nice-Matin.

La jeune femme, maman d'un enfant d'un an présent au moment des faits, a été tuée de plusieurs coups de couteau. En se présentant aux services de police le conjoint a déclaré avoir eu "une espèce de coup de folie", toujours selon cette source policière. Il a été placé en garde à vue et l'enquête, sous l'autorité du parquet de Grasse, a été confiée à la brigade de répression des atteintes aux personnes dépendant du district de police de Cannes.

43 féminicides depuis janvier

Il s'agit du 43e féminicide présumé depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP: le 42e est intervenu pas plus tard que mercredi matin, dans la Somme, dans des conditions similaires. Une autre victime (la 41ème) a en outre été tuée - également à coups de couteaux - par son conjoint mardi soir près de Lyon.

En 2019, l'AFP avait recensé au moins 126 cas de femmes tuées par leur compagnon ou ex, soit une femme tous les trois jours en moyenne. Ces meurtres sont le stade ultime des violences conjugales, dont sont victimes chaque année plus de 210.000 femmes majeures en France, soit 1% des 18-75 ans.

AL avec AFP