BFMTV

Deux militants CGT interpellés pour avoir refusé un prélèvement ADN

BFMTV

Deux militants de la CGT qui avaient refusé jeudi de se rendre au commissariat de Roanne pour y subir un prélèvement ADN à la suite d'une condamnation pour "dégradations en réunion", ont été interpellés jeudi matin et placés en garde à vue, a-t-on appris de sources policières.

En signe de protestation, une centaine de personnes, dont la maire PS de Roanne Laure Déroche et la sénatrice communiste de la Loire Cécile Cukierman, se sont rassemblées, jeudi matin, devant l'hôtel de police de la ville.

Les deux syndicalistes, une employée de la fonction publique hospitalière et un agent du ministère de la Défense, ont été remis en liberté peu après avec une convocation devant le tribunal correctionnel de Roanne pour le 5 novembre 2013.