BFMTV

Des policiers suspendus pour falsification de PV : rejet de leur requête en référé

BFMTV

Le tribunal administratif a rejeté la requête en référé des policiers municipaux et agents de stationnement condamnés pour avoir falsifié des PV, et qui contestaient leur suspension par la mairie de Calais (Pas-de-Calais), a-t-on appris auprès de la mairie.

Suspendus pour 10 à 12 mois, les policiers municipaux et agents de stationnement ne devraient pas percevoir leur salaire le temps de la sanction.

Fin septembre, agents et policiers municipaux avaient été condamnés à trois mois de prison avec sursis en correctionnelle.

Ils étaient poursuivis pour avoir modifié le numéro de plaque d'immatriculation inscrit sur neuf procès-verbaux de stationnement dressés à l'encontre de connaissances, en y inscrivant le numéro de plaque d'autres automobilistes, à qui les PV ont été indûment adressés.