BFMTV

Dans le Doubs, quatre employées brûlées au 2e degré par de la cancoillotte

Les employées ont été brûlées au deuxième degré.

Les employées ont été brûlées au deuxième degré. - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Quatre employées d'une fromagerie du Doubs ont été transportées aux urgences après avoir été brûlées au deuxième degré par des projections de fromage.

Quatre employées de la fromagerie de Bados à Pontarlier, dans le Doubs, ont été brûlées au second degré jeudi matin par des projections de cancoillotte chaude. L’accident s’est produit aux alentours de 7h40, alors qu’elles se trouvaient à proximité d’un pétrin contenant le fromage chaud. Ce dernier, visiblement défectueux, aurait continué de fonctionner malgré les éléments de sécurité censés l’arrêter en cas d’anomalie, révèle L’Est Républicain.

Brûlées sur différentes parties du corps (mains, avant-bras, cou), les quatre employées ont été transportées aux urgences par les pompiers dépêchés sur place pour effectuer les premiers soins. Une cellule psychologique a également été mise en place pour les autres salariés.

Dans le pétrin, le fromage passe de 60 à 106 degrés. "Au moment de l’accident, on estime qu’il était à 80 degrés mais on n’en a pas encore l’entière certitude", explique Vincent Badoz, l’un des deux patrons de l’entreprise familiale, à L’Est Républicain. "En tout cas, on ne comprend pas comment cela a pu se produire puisque le pétrin est blindé de sécurité", a-t-il ajouté.

P.L