BFMTV

Coups de feu sur le tournage d’un clip de Booba, un proche du rappeur blessé par balles

Des individus armés ont ouvert le feu lors du tournage d’un clip de Booba en Seine-Saint-Denis, dans la nuit de mardi à mercredi.

Une fusillade a éclaté sur le tournage du clip Glaive de Booba mercredi soir. Les faits se sont déroulés peu après minuit dans une zone industrielle d'Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, a appris BFM Paris auprès d'une source proche de l'enquête, confirmant une information d'Europe 1.

Alors que l'équipe technique rangeait le matériel, une quinzaine de personnes sont arrivées en voiture sur le lieu du tournage. Certains occupants sont sortis armés et ont tiré à quatre reprises en direction d'un membre de l'équipe de Booba, qui s'est écroulé. Pris en charge plus tard par les secours, son pronostic vital n'est pas engagé. Contrairement à ce que nous indiquions dans un premier temps, il ne s'agit pas du manager du rappeur. 

Booba n'était plus présent au moment des faits

D'autres agresseurs s'en sont pris au reste de l'équipe technique avec des barres de fer et battes de baseball. Le réalisateur du clip est grièvement blessé à la tête ainsi qu'un autre technicien. Booba n'a pas été blessé, le rappeur n'était plus présent au moment des faits. "Booba et son manager vont bien", confirme ce mercredi la manageuse du rappeur auprès de BFMTV.

Sur place, les policiers ont retrouvé 4 étuis percutés de calibre 9 mm, une cartouche à blanc et une cartouche de 9 mm. Le commissariat d'Aulnay-sous-Bois est saisi de l'enquête.

Sur le réseau social Instagram, où il compte 4,2 millions d'abonnés, Booba a réagi mercredi en postant une vidéo où il apparaît l'air moqueur et les yeux écarquillés, devant un écran de télévision rapportant l'attaque.

Raphaël Maillochon avec Carole Blanchard