BFMTV

Colombes: deux policiers blessés, dont un en urgence absolue, après avoir été percutés par un automobiliste

Les deux motards effectuaient un contrôle lorsqu'ils ont été heurtés par un véhicule arrivé à contresens. Une lettre a été découverte dans la voiture du suspect, dans laquelle il revendique son geste, a appris BFMTV de sources concordantes.

Deux policiers à moto ont été blessés après avoir été percutés par une voiture ce lundi soir à Colombes, dans les Hauts-de-Seine, a appris BFMTV auprès de la préfecture de police de Paris. L'un d'entre eux est en urgence absolue, son collègue a lui été touché plus légèrement.

Ces deux policiers, des motards de la Direction de l'Ordre Public et de la Circulation, étaient en opération de contrôle routier dans le cadre des mesures de confinement lorsqu'ils ont été percutés par un automobiliste arrivé à contresens. "Une BMW a carrément foncé sur le policier qui était derrière sa moto (...). C'est à ce moment-là qu'il y a eu le choc", témoigne un passant interrogé sur notre antenne.

Le conducteur du véhicule a été interpellé par des policiers municipaux à proximité, avant d'être placé en garde à vue. Il est suspecté d'avoir agi délibérément.

Une lettre découverte dans le véhicule du suspect

Lors de son interpellation, le suspect a déclaré vouloir s'en prendre à des policiers après avoir visionné des vidéos sur la cause palestinienne, a indiqué une source proche du dossier à BFMTV.

Une lettre a par ailleurs été découverte dans le véhicule du suspect, dans laquelle il revendique son geste et laisse entendre qu'il allait mourir dans l'action, a appris BFMTV de sources concordantes.

L'homme de 29 ans est connu pour des faits de violence remontant à 2008, pour lesquels il avait été condamné à effectuer des travaux d'intérêt général. Il est toutefois inconnu des services de renseignement.

Une perquisition a été effectuée au domicile du suspect, à Colombes, tandis qu'un de ses proches est entendu en audition libre.

Le parquet national antiterroriste en phase d'évaluation

Selon nos informations, l'auteur présumé des faits connaît des antécédents psychiatriques. Il a notamment été sujet à une crise de démence il y a plusieurs années, pour laquelle il n'avait pas été hospitalisé. Il fera l'objet d'une expertise psychiatrique ce mardi matin, afin de déterminer si sa garde à vue est compatible avec son état de santé mentale.

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire des Hauts-de-Seine par le parquet de Nanterre. Le parquet national antiterroriste est pour sa part en phase d'évaluation. En fonction des résultats de l'expertise psychiatrique du suspect, il pourrait se saisir de cette affaire.

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a rendu hommage aux policiers sur Twitter.

Sarah-Lou Cohen et Mélanie Vecchio, avec Florian Bouhot