BFMTV

Clichy: le maire visé par une plainte pour "détournement de fonds publics"

BFMTV

Une plainte pour "détournement de fonds publics" a été déposée au parquet de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, contre le maire PS de Clichy-la-Garenne Gilles Catoire. Lui s'en défend et dénonce des "révélations scandaleuses". La plainte, déposée par un contribuable, signale une infraction qui "aurait pu être commise par Gilles Catoire - et autres personnes non dénommées - au détriment de la commune de Clichy-la-Garenne". Un signalement a par ailleurs été adressé au procureur de Nanterre pour les mêmes faits par un fonctionnaire local.

Ces deux personnes, qui souhaitent garder l'anonymat "au vu d'un climat pesant" entendent dénoncer "une politique clientéliste ainsi qu'une confusion permanente entre intérêts privés et deniers publics", explique leur avocat, Me Joseph Breham. Selon cette plainte, "des compléments de rémunérations sous forme de primes diverses" auraient été versés indûment à "nombre d'employés communaux", "membres de la section socialiste de Clichy ou sympathisants socialistes", pour récompenser notamment des actions de tractage ou collage d'affiches.

Dans l'après-midi, Gilles Catoire, maire depuis 1985, a contre-attaqué en annonçant le dépôt d'une plainte pour "dénonciation calomnieuse", "face à ces fausses informations". Le maire a démenti "des rumeurs" et dénoncé des "révélations scandaleuses" qui émanent selon lui de "candidates et candidats, dont la campagne n'accroche pas à Clichy". L'édile de 64 ans est par ailleurs visé par une plainte déposée en octobre pour "harcèlement" par la veuve d'un employé municipal de 48 ans qui s'était pendu en janvier 2012 dans les sous-sols de l'hôtel de ville.