BFMTV

Chantage à la sextape contre Valbuena: Cissé en garde à vue

L'ancien attaquant des Bleus, Djibril Cissé, a été placé en garde à vue avec trois autres personnes pour une "tentative d'extorsion de fonds" à l'encontre de Mathieu Valbuena.

Quatre personnes, dont le footballeur Djibril Cissé, ont été placées en garde à vue mardi matin dans une affaire de "tentative d'extorsion de fonds" aux dépens du milieu international de l'Olympique Lyonnais Mathieu Valbuena. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'ancien attaquant de l'équipe de France Djibril Cissé "est de bonne foi et devrait être rapidement mis hors de cause".

Trois autres gardés à vue connus de la police

Les trois autres personnes, interpellées dans les Bouches-du-Rhône et l'Oise, sont soupçonnées d'être les donneurs d'ordre et d'avoir fait chanter Valbuena, affirmant avoir été en possession d'une "sextape" qu'il aurait tournée avec sa compagne. La police judiciaire de Versailles est chargée de l'enquête.

"L'existence de la vidéo intime n'est pas avérée" à ce stade, selon une source proche de l'enquête. Dans cette affaire, une information judiciaire avait été ouverte à Versailles. Les chefs de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit sont punis d'au moins cinq ans de prison.

Djibril Cissé, qui est le seul des quatre interpellés à ne pas être connu des services de police, a été interpellé tôt mardi à Paris. La police judiciaire de Versailles est chargée des investigations. 

la rédaction avec AFP