BFMTV

Braquage de Kim Kardashian: le profil des agresseurs se dessine

INFO BFMTV - Le profil des cinq malfrats ayant volé 9 millions d'euros de bijoux à la starlette américaine Kim Kardashian, dans la nuit de dimanche à lundi, à Paris, se précise peu à peu.

Près de cinq jours après les faits, l'enquête progresse et on en sait un peu plus sur le profil des agresseurs de la starlette américaine Kim Kardashian, victime d'un vol à main armée, dans la nuit de dimanche à lundi, à Paris, au cours duquel elle s'est fait dérober 9 millions d'euros de bijoux

"Où est la femme du rappeur?"

Selon les témoignages de la victime et du réceptionniste de l'hôtel particulier auprès des enquêteurs, les cinq malfrats parlaient "français sans accent", avaient "entre 40 et 50 ans", et étaient de "type européen". Au-delà du fait qu'ils sont arrivés et repartis en vélo, qu'ils se sont présentés comme des policiers, on apprend notamment qu'ils ont braqué le réceptionniste en lui demandant "où est la femme du rappeur?". 

Autrement dit, les hommes ne connaissaient peut-être même pas le nom de Kim Kardashian, mais savaient qu'elle était seule cette nuit là, et qu'elle avait beaucoup de bijoux avec elle. Deux des malfrats montent donc avec le réceptionniste au premier étage de l'immeuble, où se trouve le duplex loué par Kim Kardashian.

Les bijoux laissés en évidence

La starlette est alors ligotée, pendant que le second braqueur va chercher les bijoux, laissés en évidence sur une table. L'opération est donc très rapidement menée, et tous les voleurs repartent à vélo.

Kim Kardashian parvient à détacher ses liens, et appelle son garde du corps, qui se trouvait en boîte de nuit avec la soeur de la star. C'est une fois qu'il est arrivé à son chevet qu'ils décident d'appeler les secours. 

L'affaire mobilise presque toute la Brigade de répression du banditisme, soit une centaine de policiers environ, compte tenu de la pression autour de cette affaire et de l'extrême professionnalisme des braqueurs. 

A.S. avec Sarah-Lou Cohen