BFMTV

Besançon: 15 ans de réclusion requis contre l'auteur d'un parricide

BFMTV

Une peine de 15 ans de réclusion criminelle a été requise, vendredi, devant la cour d'assises du Doubs, l'encontre d'un homme de 35 ans accusé d'avoir tué son propre père à mains nues en 2012 à Besançon. L'avocate générale Karine Renaud a également demandé 15 ans de suivi socio-judiciaire à l'issue de la peine de prison requise contre l'accusé et sept ans de prison supplémentaire s'il ne respectait pas ce suivi.

Le verdict est attendu vendredi après-midi, au terme de trois jours de procès devant la cour d'assise du Doubs.

Le 31 juillet 2012, Sébastien Volet s'était rendu au domicile de ses parents et avait violemment frappé la tête de son père sur le carrelage de la cuisine, lui fracturant le crâne, devant sa mère impuissante. Le fils, fortement alcoolisé au moment des faits, avait également tenté d'étrangler l'homme de 66 ans placé sous assistance respiratoire.