BFMTV

Bayonne: un chauffeur de bus en état de mort cérébrale après une agression

Police - Photo d'illustration

Police - Photo d'illustration - Bertrand Langlois

La victime a été rouée de coups après avoir refusé d'accepter des usagers qui n'avaient pas de titre de transport et n'étaient pas porteurs de masques.

Un chauffeur de bus du réseau de Bayonne a été violemment agressé dimanche soir vers 19h00 par plusieurs personnes à un arrêt. Le quiquagénaire a été roué de coups et grièvement blessé à la tête après avoir refusé d'accepter quatre usagers qui n'avaient pas de titre de transport et n'étaient pas porteurs de masques, précise une source proche du dossier à BFMTV.

Le conducteur du Tram'bus, long véhicule articulé, était inconscient au moment de sa prise en charge par les secours et a été transporté dans un état très grave au centre hospitalier de la Côte Basque, à Bayonne. Ce lundi, il est en état de mort cérébrale, a fait savoir une source policière.

Les chauffeurs font valoir leur droit de retrait

Une personne a été interpellée, d'autres agresseurs supposés sont en fuite. L'enquête a été confiée au commissariat de Bayonne, les policiers tentent d'identifier les autres suspects.

En guise de protestation, les conducteurs de bus du réseau Chronoplus ont fait valoir leur droit de retrait ce lundi matin, précise Sud-Ouest. Ces derniers dénoncent des tensions quotidiennes avec les usagers et un manque de sécurité sur les lignes de Tram’bus. Ils affirment au quotidien régional que trois agressions ont eu lieu sur les lignes aux cours des derniers jours.

Mélanie Vecchio avec AL et AFP avec AFP