BFMTV

Bastia: deux des "papas en souffrance" entament une grève de la faim

BFMTV

Deux des trois pères de famille corses qui occupent le clocher de l'église Notre-Dame de Lourdes à Bastia pour attirer l'attention sur le sort réservé aux pères divorcés ont entamé vendredi une grève de la faim, a affirmé l'un d'entre eux.

"Deux d'entre nous ont décidé de faire grève de la faim en raison du mutisme de l'Assemblée de Corse et du Conseil général qui ne répondent pas à nos demandes", a dit Sébastien Medori.

Les protestataires souhaitent alerter l'opinion publique à propos des "papas en souffrance". Ils s'estiment injustement traités par la justice qui favorise, selon eux, les femmes, en se prononçant sur les gardes d'enfants lors des divorces.

Un quatrième homme, Antoine Allegrini, pris d'un malaise, avait été hospitalisé mardi.

Ils ont reçu notamment la visite de Monsiegneur Olivier de Germay, évêque d'Ajaccio, depuis le début de leur action le 21 décembre.