BFMTV

Ayrault menacé de mort, un suspect mis en examen

Jean-Marc Ayrault

Jean-Marc Ayrault - -

Un homme a envoyé une lettre de menace de mort au Premier ministre fin mai. Il a dit vouloir prévenir Jean-Marc Ayrault d'un complot. Mais il l'a fait maladroitement, a-t-il reconnu.

Le Parisien a révélé l'information jeudi. Un homme âgé d'une quarantaine d'années et habitant les Yvelines a menacé de mort Jean-Marc Ayrault dans un courrier adressé à Matignon le 31 mai dernier. Il a été mis en examen mercredi à Versailles (Yvelines) avant d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire. Cet homme était déjà connu de la police pour avoir exercé des violences sur ses parents et souffrirait de trouble de comportement.

Selon Le Parisien, les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris l'ont d'abord interrogé à son domicile de Verneuil-sur-Seine, où l'homme a très vite avoué avant d'être interpellé et placé en garde à vue. Les policiers l'ont retrouvé en partie grâce au fait qu'il a écrit sa lettre sur un papier à en-tête au nom de la société de son père.

Ce chômeur a raconté avoir entendu dans un square plusieurs personnes planifier un complot contre Jean-Marc Ayrault. Etant lui aussi socialiste, il a dit avoir souhaité prévenir le chef du gouvernement tout en reconnaissant qu'il avait maladroitement rédigé sa lettre. Toujours d'après Le Parisien, il a ajouté qu'il s'était rendu quelquefois près de l'hôtel de Matignon sans avoir réussi à accéder à son locataire.

Sipa Media