justice
 

Lundi, un jeune de 18 ans a été condamné à deux mois de prison ferme pour "apologie du terrorisme" après avoir posté plusieurs tweets dans lesquels il se réjouissait de la fusillade de Strasbourg.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire