BFMTV

Attaque de requin à La Réunion: la victime dans un état "rassurant"

BFMTV

Son pronostic vital était engagé, samedi, lorsqu'il a été conduit à l'hôpital après avoir été la cible d'un requin. Mais Tanguy, 24 ans, va mieux. Son état est "rassurant", a-t-on appris ce mardi de source proche du dossier. "Sa vie n'est plus en danger."

Le jeune homme a eu la jambe sectionnée alors qu'il faisait du bodysurf dans une zone interdite, samedi, à l'Etang-Salé à la Réunion. Après de soins sur la plage, la victime a été transportée au centre hospitalier de Saint-Pierre où elle a été opérée dans la soirée et placée en réanimation.

En deux ans, 12 attaques de requin ont été répertoriées à la Réunion provoquant la mort de 5 personnes (3 en 2012, 2 en 2014) dont une adolescente de 15 ans tuée par un squale alors qu'elle se baignait près du bord, dans la baie de Saint-Paul en juillet. Depuis fin juillet et jusqu'au 15 février 2014, la baignade et les activités nautiques sont interdites sur l'île en dehors du lagon et des zones surveillées, selon deux arrêtés préfectoraux.

Depuis samedi la baignade est interdite à l'Etang-Salé où la plage est restée déserte ces derniers jours. L'attaque du jeune homme a relancé la polémique entre partisans et adversaires de la chasse au requin.

V.D.