BFMTV

Attaque au couteau à Paris: l'assaillant a crié "Allahou akbar", le parquet antiterroriste saisi

Le procureur de Paris François Molins lors d'un point presse à Paris samedi 12 mai

Le procureur de Paris François Molins lors d'un point presse à Paris samedi 12 mai - BFMTV

La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie après l'attaque au couteau qui a fait au moins un mort et quatre blessés, a indiqué dans la soirée François Molins.

L'individu qui a tué une personne et en a blessé quatre autres ce samedi à Paris, avant d'être abattu par les forces de l'ordre, a crié "Allahou akbar" en attaquant des passants, a annoncé dans la soirée le procureur de la République de Paris François Molins. En conséquence, la section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie.

"À ce stade et sur la foi d'une part de témoignages faisant état du fait que l'agresseur a crié "Allahou akbar" en attaquant les passants au couteau, compte tenu du mode opératoire, nous avons saisi la section antiterroriste du parquet de Paris", a déclaré le procureur. 

"Association de malfaiteurs terroristes"

L'enquête est menée sous les qualifications "d'association de malfaiteurs terroristes pour préparer la commission de crimes d'atteintes aux personnes", "d'assassinat" et "tentatives d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste".

Les services de police saisis sont le service régional de police judiciaire de Paris, en l'occurrence la brigade criminelle, la direction générale de la sécurité intérieure et la sous-direction de l'anti-terrorisme à la Direction centrale de la police judiciaire, a encore précisé François Molins. 

M.P