BFMTV

Attaque au couteau à Paris: Collomb salue le "courage dont ont fait preuve plusieurs citoyens"

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur - JACQUES DEMARTHON / AFP

Le ministre de l'Intérieur a salué "la réactivité et le courage" des témoins qui sont parvenus à maîtriser l'agresseur en lui jetant des boules de pétanque.

Après l'attaque au couteau qui a fait sept blessés, dont quatre grièvement, à Paris dimanche soir, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a salué dans un communiqué "la grande réactivité et le courage dont ont fait preuve plusieurs citoyens" lors de ces agressions.

"Je salue la réactivité et le courage dont ont fait preuve nos concitoyens avant que l’auteur ne soit interpellé par la BAC à qui j’exprime ma reconnaissance. Soutien aux victimes et leurs proches", a tweeté le ministre de l'Intérieur.

L'agresseur, qui se trouve en garde à vue et qui a été hospitalisé lundi, avait été maîtrisé par des témoins qui lui ont jeté des boules de pétanque, sur les quais animés d'un canal du nord de Paris.

La section antiterroriste du parquet de Paris suit "de très près" la situation

Ouverte pour tentatives d'homicides volontaires, l'enquête a été confiée au 2e District de police judiciaire par le parquet de Paris, dont la section antiterroriste suit néanmoins "de très près" la situation, selon une source judiciaire.

Parmi les quatre passants qui ont été grièvement blessés par des coups de couteau et de barre de fer, figuraient deux touristes anglais quinquagénaires et un touriste égyptien d'une quarantaine d'années, ainsi qu'un jeune habitant du quartier.

Selon un témoin, l'homme avait "l'air drogué": "Il avait l'air sous l'effet de quelque chose. En tous cas, il n'était pas normal, il avait le regard vide (...) Rien (n')est sorti de sa bouche ! Même quand on le tapait il n'a même pas fait 'Aïe'!"

P.L avec AFP