BFMTV

Arche de Zoé: les accusés français n'ont pas de doute sur l'origine des enfants

BFMTV

Dans le procès des membres de l'Arche de Zoé, la Cour criminelle de N'Djamena faut une pose aujourd'hui. Le procès reprendra lundi, avec les plaidoiries, mais avant ça, le président de la Cour a annoncé qu'il souhaitait auditionner les pères de plusieurs des 103 enfants que l'association voulait emmener en France...

Après la journée d'hier, tous les français accusés dans cette affaire sont passés à la barre, et tous dans la même ligne que leur président Eric Breteau, ont confirmé qu'ils n'avaient pas de doutes sur l'origine soudanaise des enfants... (écoutez le reportage sonore ci-contre)

La rédaction - Aurélia Manoli