BFMTV

ArcelorMittal : la justice autorise la police à déloger les grévistes de Florange

-

- - -

Depuis lundi, les salariés de Florange ont durci leur action. Une centaine d'ouvriers bloquent désormais totalement l'entrée du site. Mais la direction compte bien les déloger : ce mercredi, le tribunal de grande instance de Thionville a autorisé l'intervention des forces publiques.

Le tribunal a donné droit à une requête introduite en urgence par la direction du numéro un mondial de la sidérurgie qui arguait que ces blocages étaient illégaux et qu'ils lui portaient un grave préjudice économique et financier.

Une réunion mercredi soir entre la direction et les syndicats de l'aciérie ArcelorMittal de Florange, en Moselle, "n'a pas fait avancer le schmilblick", ont indiqué les syndicats à l'issue de la rencontre tenue à Maizières-lès-Metz.

"La direction nous a informés qu'elle était déterminée à faire appliquer une décision de justice autorisant l'intervention de la police", a préciséle responsable de la CFDT, Edouard Martin, qui venait de claquer la porte de la réunion à laquelle la CGT n'a pas participé.